Le Sénégal l’a fait

0

Les Sénégalais, joueurs comme particuliers, sont passés par tous les états, depuis le début de cette 33ème Coupe d’Afrique des Nations, qui se jouait au Cameroun. Au final, la Coupe prend la direction de ce pays d’Afrique de l’Ouest où l’attend un peuple qui, après avoir longtemps accepté de perdre, dans la dignité, a gagné, ce dimanche soir, 6 février de l’An 2022. Dans la dignité.

En finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le Sénégal est venu à bout de l’Egypte, après des séances de tirs au but. Une victoire bien méritée pour des joueurs qui ont dominé le match, de bout en bout. Les Lions ont dominé cette équipe égyptienne qui en éliminé des gros morceaux. Les Pharaons n’ayant pas épargné le pays organisateur, le Cameroun, battu en demi-finale. Pour une équipe très critiquée dès le départ, compte non tenu de l’altitude des lieux et des heures de programmation des premiers matchs. Seulement, l’essentiel a été fait. La Coupe va au Sénégal où tout un peuple l’attend.

« Je suis fier des joueurs, fier de mon peuple. Un peuple digne. Je devais, après Addis-Abeba, me rendre aux Comores, mais c’était sous condition. Car si l’équipe gagne, effectivement, je rentre au Sénégal. J’avais toutefois informé le Président comorien qu’il y avait des chances que je retourne au Sénégal, avant de revenir. Lui-même a souhaité de me voir rentrer pour célébrer la victoire des Lions. Donc, je serai demain à Dakar pour accueillir les Lions. Je suis fier d’eux », a dit le Président sénégalais, Macky Sall.

« On sentait que la Coupe nous fuyait, mais on a réussi à l’amadouer, à la charmer pour la ramener au Sénégal. C’est le Sénégal qui gagne. Beaucoup de gens au départ ne croyaient pas en nous. Mais nous leur avons montré que nous étions capables de le faire. C’est le travail de toute une équipe, de tout un staff et de tout un peuple et je suis persuadé que le peuple sera là demain, pour nous accueillir », a, pour sa part, indiqué Aliou Cissé.

« C’est comme si je vivais un rêve. Je ne peux pas imaginer que nous avons gagné la Coupe. On l’a fait pour le Sénégal. J’imagine comment ça se passe là-bas. J’ai hâte d’arriver à Dakar et fêter la victoire avec le peuple. On va fêter », a lancé Sadio Mané, ivre de joie. Revenant sur le pénalty raté, Sadio Mané précise avoir maintenant « 29 ans. Je sais ce que c’est la haute compétition. Un pénalty, on peut le marquer comme on peut le rater. De toutes les façons, je vais continuer d’en tirer ».

« Tout le monde nous critiquait. Personne ne nous voyait en finale. Mais nous avons montré que nous sommes une équipe de qualité. Un peuple avec énormément de qualités, humaines comme sportives. C’est un immense plaisir d’avoir remporté cette CAN. On l’avait promis à Dakar, lors de la remise du drapeau par le chef de l’Etat, et on a gagné. Nous avons montré ce dont nous étions capables. Et c’est une grande fierté », a indiqué Kalidou Coulibaly.

Beaucoup de choses ont été dites. Le Sénégal a en effet mal entamé cette Coupe d’Afrique des Nations. Pour un ex-vice-champion d’Afrique, normal de ne pas avoir d’excuses. Mais certains ont été un peu trop durs, comme l’ont souligné tous les joueurs. Comme ils l’ont rappelé, c’était ignorer de quoi est capable le Sénégalais. Surtout en bien. Ce soir, c’est tout un peuple qui est fier. N’en déplaise à certains !

Leave A Reply

Your email address will not be published.