« Arrêtez avec ça ! » : Gims, très agacé, s’en prend à des abonnés pour une raison déroutante…

0

L’année 2022 commence fort pout Gims. Remonté comme une pendule, le populaire rappeur a souhaité rappeler à ses « frères » musulmans de ne pas lui souhaiter la bonne année. La raison ? Selon lui, cela ne se fait pas chez les musulmans que de vouloir simplement exprimer des voeux de bonne année… Déroutant !

« S’il vous plaît, laissez-moi avec les ‘bonne année, nouvel an’… Laissez-moi avec ça. Vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça et vous continuez à m’envoyer des ‘bonne année’. Les muslims arrêtez ça ! Ce sont eux qui envoient la plupart des ‘bonne année’. Les frères, on ne fête pas ça (…) Ça ne fait pas partie de nos convictions » a-t-il ainsi expliqué dans des vidéos notamment repérées par JeanMarcMorandini.com et Valeurs Actuelles.

Même tarif pour les musulmans qui oseraient avoir un sapin de Noël pour décorer chez eux pendant la période des fêtes de fin d’année. Ceux-là sont également considérés comme de mauvais pratiquants pour le chanteur qui a confié, avec beaucoup de dédain : « Quand je vois des grands sapins chez des Mustafa, des Bakari, je vois qu’on n’est pas concentré à la maison là-bas. » Avoir un sapin ornemental, pour le chanteur c’est donc

Le rappeur marié à deux femmes s’est donc fait spécialiste du Coran et a rappelé à ses « frères » les bonnes pratiques de la religion musulmane selon lui. « Venez, on se concentre sur nos trucs à nous. Restons forts sur nos valeurs, nos trucs à nous. Pendant l’Aïd, tous ceux qui font Thanksgiving, tranquille, ils ne font pas l’Aïd. Noël, on respecte, mais ce ne sont pas nos fêtes« , répète-t-il.

Même chose pour son anniversaire, le membre du groupe Sexion d’Assaut (auparavant de religion chrétienne mais qui s’est converti à l’islam en 2004) ne souhaite absolument pas qu’on lui souhaite car selon lui, « c’est un pas de plus vers la mort. »

Choqués des propos de Gims, de nombreux internautes ont taclé le rappeur sur Twitter : « GIMS = GUIGNOL« , « Loooooool GIMS, bonnne année 2022« , « Gims qui dit aux musulmans ce qui est bien de faire ou pas. Pas de sapin, pas de bonne année. Le mec tourne avec des nanas moitié à poil, il affiche ses signes extérieurs de richesse. Qu’Allah te facilite le port des casquettes Chanel et des chaînes en or, le comble du mauvais goût« , « Gims quand il regardait le choix des robes avec la danseuse de son clip Bella : Lâche ce voile Kelly et mets plutôt cette petite robe rouge moulante à dos nu ça t’ira bien !« , « En France on n’impose à personne ce qu’il doit faire ou ne pas faire au nom d’une religion. C’est un des principes fondamentaux de la République, comment se fait-il qu’il faille vous le rappeler ?« , pouvait-on notamment lire.

On attend aussi à tout moment une réaction de Valérie Pécresse, qui avait reçu le soutien de Gims pour les régionales – elle n’était pas capable de le reconnaitre – et qui se fait la porte-parole des supposés faits incontournables en France comme avoir un sapin, disait-elle en décembre sur France 3.

Toujours présente là où on ne l’attend pas, Arielle Dombasle a de son côté mis son grain de sel et a tenu à souhaiter « bonne année » à Gims sur Twitter. Alors, simple gaffe ou étonnante leçon donnée au rappeur ? En tout cas, il appréciera !

Leave A Reply

Your email address will not be published.