Gambie : Adama Barrow réélu, l’opposition boude

0

Adama Barrow est réélu pour un nouveau mandat de cinq ans. C’est ce que confirment les résultats proclamés, dimanche nuit, par la Commission électorale indépendante. L’opposition, pour sa part, n’accepte pas encore ces résultats.

Les résultats de l’élection présidentielle en Gambie sont finalement tombés, dans la nuit de ce dimanche 5 décembre. Le Président sortant, Adama Barrow, a écrasé ses challengers avec 458 519 voix (sur environ 900 000 électeurs) soit un peu plus de 53% des suffrages exprimés contre 238 253 des voix soit 27,7% pour son principal rival, l’avocat Ousainou Darboe. Le taux de participation, très élevé, tourne autour de 89%, selon la Commission électorale indépendante.

Dans le camp du Président réélu, c’était la fête ponctuée de bruits de klaxons, sifflets, musique et danse dans les rues de la capitale, Banjul. La place McCarthy square, où se sont réunis les militants d’Adama Barrow, était noire de monde. S’adressant à la foule, le Président réélu s’est dit animé d’« un grand sentiment de joie et d’humilité ». Il a remercié la Commission électorale indépendante pour avoir réussi « l’organisation comme promis d’une élection libre, équitable, et transparente ». Il a également salué « le conseil des sages de la CEDEAO et les anciens chefs d’État qui ont laissé toutes leurs activités pour venir [les] accompagner comme des frères et sœurs ».

Adama Barrow promet aussi de faire de la « Gambie un pays meilleur pour toutes et pour tous ». Dans la foulée, le Président réélu n’a pas manqué d’appeler ses sympathisants à respecter les électeurs de ses concurrents. Ces derniers avaient d’ailleurs commencé par contester les résultats partiels qui donnaient une large avance au Président sortant. « Pour le moment, nous rejetons les résultats jusqu’à présent annoncés » par la Commission électorale, avait laissé entendre Ousainou Darboe, avec à ses côtés, Mammah Kandeh et Essa Mbaye Faal, deux autres candidats. « Tous les moyens d’action sont sur la table », a-t-il ajouté tout en appelant « tous les Gambiens à rester calmes et pacifiques », pour l’instant.

A lire : Présidentielle en Gambie : réélection quasi certaine pour Adama Barrow

Leave A Reply

Your email address will not be published.